• sacerdotes.op.org

PHILIPPINES | Jose F. Cardinal Advincula, Jr : Des épaules du berger


Jose F. Cardinal Advincula, Jr

Message à la province dominicaine des Philippines à l'occasion de sa profession comme membre des Fraternités Sacerdotales de Saint Dominique par Son Eminence, le Très Révérend Jose F. Cardinal Advincula, Jr, 11 décembre 2021



Au très révérend frère Filemon de la Cruz de l'Ordre des Prêcheurs, prieur provincial de la province dominicaine des Philippines, à nos chers pères et frères dominicains, aux autres membres de la famille dominicaine, à vous mes chers bien-aimés dans le Christ.


Ce soir, je suis humblement touché par la chaleureuse étreinte de bienvenue que vous m'avez réservée en tant que nouveau membre de la famille dominicaine par ma profession comme membre des Fraternités Sacerdotales de Saint Dominique. L'expérience est pour moi vraiment bouleversante. Imaginer revêtir l'habit porté par Dominique de Guzman, Thomas d'Aquin, Domingo de Salazar, Miguel de Benavides, Buenaventura Garcia Paredes, Leonardo Legaspi, et mes estimés formateurs et professeurs dominicains.


Je me suis toujours considéré comme un fils de saint Dominique, ayant été éduqué et formé, d'abord par les sœurs dominicaines de St. Martin Academy dans ma ville natale (Dumalag, Capiz), puis par les pères dominicains du séminaire central de l'Université de Santo Tomas à Manille et de la Pontificia Università San Tommaso D'Aquino à Rome.


Nous nous réjouissons avec gratitude du jubilé d'or de la province dominicaine des Philippines et de la célébration des 800 ans du dies natalis de saint Dominique. Il est providentiel que nous célébrions également les 500 ans de l'arrivée du christianisme dans notre pays. Nous nous souvenons des grandes contributions des fils de saint Dominique à notre pays. Pour le Pape François, le don de Saint Dominique et des dominicains peut être vu dans leur mission dans les écoles et les instituts d'enseignement supérieur, dans les arts et les sciences, dans la simplicité de la pauvreté et les œuvres de charité, et même dans le martyre de nombreux membres de la famille dominicaine. Comme le souligne le pape François, “Le charisme dominicain de la prédication a fleuri très tôt avec la mise en place des diverses branches de la grande famille dominicaine, embrassant tous les états de vie dans l’Église.”


Le premier évêque de Manille était un dominicain, Domingo de Salazar. Dans la lettre du Pape François au Maître de l'Ordre, le Très Révérend Frère Gerard Francisco P. Timoner III, OP, pour le Jubilé Dominicain, le Saint-Père mentionne Domingo de Salazar et le décrit comme un grand fils de Dominique, ancré dans la vérité des droits universels de l’homme, et défenseur de la dignité et des droits des peuples indigènes. La gloire de saint Dominique a été vue pour la première fois dans notre pays dans la mission de lutte pour les droits des petits et des opprimés. Je suis le 33ème successeur de Domingo de Salazar, et je prie pour que, comme membre de la famille dominicaine, je puisse moi aussi apprendre de saint Dominique, alors que je guide l'Eglise locale qui m'a été confiée.


Il est dit que saint Dominique, priant en étant “assis tranquillement, s'arrêtait dans le recueillement avec une attitude intérieure d'écoute”. Je demande à saint Dominique de m'apprend